Animaleries: à lire absolument

Voici un site, que vous visiterez si vous aimez les animaux quels qu'ils soient, et que vous voulez vous aussi arrêter les horreurs qu'on leur fait vivre...

ANIMALERIES.FR.ST

 

Vous vous en doutez, ceci est un site sur les animaleries, un site qui dénonce la cruauté qu'il y a la bas, et qui montre que sans le savoir, vous avez peut-être vous aussi participé au trafic des animaux, à toutes les horreurs qu'on leur a faites subir...

Voici un témoignage que j'ai pris sur ce site, et qui résume bien la situation, s'il vous plait prenez le temps de le lire:

Témoignage d'une ex-employée québecquoise

L'industrie des animaux de compagnie est devenue une des industries les plus lucratives qui soit, mettant ainsi en péril la vie de millions d'animaux quotidiennement. Après plus de 8 ans de travail à titre d'animalière dans plusieurs animaleries des Laurentides ainsi que responsable du département des oiseaux, j'ai décidé sans hésitation après toutes ces années, de quitter ce milieu cruel des animaleries qui m'a déçu au plus haut point.

Je n'en pouvais tout simplement plus de vendre des articles absolument inutiles et des animaux malades à des clients qui entraient dans l'animalerie et qui posaient sur moi leur confiance totale. Mon intégrité comme personne était touchée et tout ce cirque devait cesser. Étant responsable du département des oiseaux, j'étais outrée de voir les clients quitter l'animalerie mal informés par les commis, et qui ne donnaient à leurs oiseaux qu'une minuscule cage, de l'eau et que du grain en guise de nourriture. Je devais renseigner les propriétaires d'oiseaux sur l'importance de recréer le plus possible en captivité, l'habitat naturel des oiseaux et l'importance de leur fournir une saine alimentation.

J'ai donc décidé d'écrire un livre sur le sujet qui fut publié aux éditions Québecor en août 2002. C'était pour moi la seule façon de rejoindre les propriétaires d'oiseaux et de leur faire comprendre l'importance et la responsabilité d'adopter un animal. J'avais cependant un sentiment de frustration et la conviction certaine que tout ce cirque devait cesser. Je devais absolument dénoncer et informer les clients d'animaleries de toute l'horreur, la cruauté et les mensonges engendrés par cette industrie lucrative. La négligence et la cruauté dans les boutiques d'animaux sont tels au Québec que si un journaliste avait la chance d'y passer quelques jours et de filmer ce qui s'y passe, je peux vous affirmer qu'un nouveau scandale verrait le jour dans notre belle province. J'ai assisté à des euthanasies maison, des traitements vétérinaires improvisés par les animaliers, des dislocations et luxations cervicales, des noyades, des congélations d'animaux vivants et malades etc. Les petits chiots qui y étaient vendus provenaient d'usines à chiots et étaient majoritairement trop jeunes ou malades pour être vendus. Je les voyais donc mourir devant mes yeux quotidiennement et être la victime de traitements maison qui les laissaient dans des états lamentables. Généralement, les propriétaires d'animaleries refusent d'investir dans la santé de leurs animaux et évitent les frais vétérinaires qu'ils considèrent trop onéreux.

Les animaux deviennent donc victimes du profit recherché pas les propriétaires de boutiques d'animaux et souffrent en silence. Les animaux ne sont rien de plus pour eux que de la vulgaire marchandise et source de revenu. À chaque années des centaines de millions d'animaux sont victimes de cette industrie lucrative et tout cette folie doit cesser. Je suis entrée dans le secteur animalier remplie de bonnes intentions et en suis ressortie le coeur rempli de chagrin pour tous ces animaux qui sont laissés à eux-même et qui souffrent en silence derrière les vitrines de nos animaleries du Québec.

J'ai donc décidé depuis ce jour de défendre la cause animale et de dénoncer ce qui se passe au pays en terme de cruauté. Il se cache derrière les vitrines d'animaleries tellement de cruauté que ca me donne envie de vomir. Lorsque je regarde les humains agir, un sentiment de honte monte en moi. Sommes-nous à ce point engourdi mentalement pour laisser faire de telles atrocités ? D'où vient cette indifférence à la violence ?

Chaque personne a droit à son opinion et j'ai toujours respecté l'opinion des autres. Mais la liberté de parole n'inclut pas nécessairement la liberté d'action si la souffrance est le fruit qui en découle. Les lois en ce qui concerne la protection et la sécurité des animaux sont aux minimum dans ce pays et les lois doivent être revues et appliquées. Je continuerai alors de me battre pour que la cause animale soit entendue, car la souffrance c'est la souffrance, que vous soyez noir, blanc, jaune, chien, chat, singe.
je suis présentement à l'écriture d'un livre qui parlera des dessous de l'exploitation animale soit: Les animaleries, vivisection, usines à chiots, fourrure, chasses aux phoques etc...Je vous invite à aller visiter mon site Web et de me faire part de vos suggestions......
N'hésitez pas à communiquer avec moi pour une collaboration future et encore Bravo pour votre site...

Danielle Dubois
C.D.D.A
Coalition pour la Défense du Droit Animal
www.c-d-d-a.com
cdda@videotron.ca

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site